La lutte contre les chats errants

Selon le code rural, le maire est tenu de mettre fin aux situations d’errance des animaux, en les mettant en fourrière.

De même, depuis 2015, un arrêté stipule que les maires doivent également faire le nécessaire pour stériliser les chats errants. En effet, la mise en fourrière ne répond plus au problème de la reproduction rapide, lié aux abandons.

Pour cela, la ville collabore avec l’association Patte Blanche 62 qui est chargée de capturer les chats errants, de les amener chez le vétérinaire pour les identifier comme « chat libre » et les stériliser.

Ces chats peuvent ensuite être, soit placés en captivité, soit remis sur leur site d’origine afin que d’autres chats non stérilisés ne viennent prendre leur place. En effet, lorsqu’un chat est retiré d’un endroit, d’autres s’approprient très vite le territoire vacant.

Cette association, présidée par Annabelle Boucau et réunissant quelques Leforestois(es), oeuvre pour la défense et la protection des animaux. Elle sait que leur mise en fourrière aboutit dans 80 % des cas à une euthanasie, et c’est pourquoi elle s’investit dans des actions partenariales encourageant la stérilisation des chats, même lorsque les propriétaires sont identifiés.

Depuis 2020, l’association a même installé un petit abri sur Leforest afin que les chats qui viennent d’être stérilisés puissent se reposer et être isolés.


La prolifération en quelques chiffres…

12

Le nombre de chatons qu’une femelle peut avoir la 1ère année

144

Le nombre possible de chats après la 2ème année

1 728

Le nombre possible de chats après la 3ème année

20 736

Le nombre possible de chats après la 4ème année


Vous avez repéré un chat errant près de chez vous, contactez le 06 30 15 87 12